25 C
Libreville
vendredi, juillet 30, 2021

Buy now

Le gouvernement trompe le président de la République, dixit le porte parole des régies financières

Libreville,(agence de presse la plume de l’info)_«Notons tout de même, que la réunion organisée sur le vif hier, jeudi 29 avril 2021, à l’initiative de l’administration, il a été remis aux partenaires sociaux un arrêté interministériel portant mise en place du comité d’administration de la prime à la performance budgétaire. Mais là encore, l’ossature des organes prévus dans cet arrêté ne nous assure pas la représentativité nécessaire pour parvenir à des résultats efficients», a déclaré, le porte parole des régies financières, Sylvain Ombindha Talheywa lll, au cours d’un point-presse, ce vendredi à Libreville.

La Fecorefi appelle l’ensemble des agents des régies financières et des administrations assimilées à demeurer très vigilant et attentif quant à la suite des événements.

« Les décisions qui seront prise ne seront que le résultat de l’inconséquence des membres du gouvernement », a -t-il souligné.

Selon le porte parole des régies financières, il ne serait pas superfétatoire de dire, qu’aujourd’hui, le prétendu dialogue que vend ces membres du gouvernement avec les partenaires sociaux se déroule en réalité dans une chambre à gaz, car la fragilité et les tentatives d’entourloupes qui entourent les échanges, ne peuvent qu’assurer une explosion du climat social dans les régies financières et administrations assimilées.

De même « si notre sens de la responsabilité doit être perçu comme de la faiblesse intellectuelle qui donne le droit à certains puissants de considérer les régies financières comme une variable d’ajustement pour combler leurs errements dans la gestion des finances publiques qu’ils se ravisent rapidement, car nous ne l’admettrons plus et ne transigerons jamais !» a martelé, Sylvain Ombindha Talheywa lll.

Aussi « Est-ce irresponsable de souhaiter la mise en place d’organe transparent mixte paritaire afin de s’assurer du suivi dans l’exécution de nos missions? Est-ce irresponsable de notre part de vouloir protéger le nécessaire vital de notre pays, en faisant prévaloir notre indéfectible volonté de sécuriser les recettes budgétaires en les optimisant par la même occasion?», s’est interrogé le porte parole, pour terminer.

Guy Germain Maganga Nziengui

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
2,875SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles