École publique de venez-voir : la fédération PDG apporte un appui logistique et pédagogique aux élèves de 5ème année

0
95

Libreville, (agence de presse la plume de l’info)_La fédération du parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), a apporté un appui logistique et pédagogique aux élèves de 5ème année de l’école publique de Venez-Voir.

Il s’agit entre autres de la remise des kits scolaires, notamment, les paquets de craies, les rames de papiers, des bavettes et des chaises plastiques.

La cérémonie de remise de don s’est déroulé ce jeudi 10 juin 2021, à l’école publique de venez voir, dans le troisième arrondissement de la commune de Libreville, en présence du corps enseignants et du chef de quartier.

Par ailleurs, la fédération PDG, a tenue également à apporter son soutien à la chefferie du quartier venez-voir pour un appui logistique comprenant ainsi des chaises, des masques chirurgicaux et des drapeaux du pays.

« C’est pour un élan de solidarité et de partage à l’endroit de l’école publique de venez-voir, de l’école publique de la peyrie et de la chefferie de venez-voir », a déclaré, le fédéral du 3e arrondissement du PDG, Adolphe Okeri Emia, chef de la délégation PDG, pouvoir.

Le chef de la délégation fédérale du PDG a profité de l’occasion pour visiter la vêtusté du bâtiment délabré abritant la classe de 5e année B où les élèves désertent souvent de la salle de classe à chaque pluie.

« Je suis très content. On avait besoin de rames de papiers pour faire fonctionner notre établissement. Je ne peux qu’être ravis. Nous demandons aussi aux parents d’élèves et autres personnes de bonne volonté de faire autant », a martelé, le directeur de l’école publique de venez-voir Nzamba Yves Bref.

Conscient des difficultés liées à la Covid-19 et répondant à l’appel du Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, et sur instructions de la hiérarchie politique, le conférencier fédéral du PDG, Adolphe Okeri Emia, comme à sa coutumier, a animé une campagne de sensibilisation à l’endroit des apprenants sur les violences en milieu scolaire et leurs conséquences pénales.

«Je ne saurais comment vous remercier. Je suis chef du quartier depuis 14 ans, je n’ai jamais reçu un don, c’est le geste qui compte. Je vous sais gré. Vraiment ça me touche beaucoup », s’est réjoui, le chef du quartier de venez-voir, Antoine Mba Nguema.

Rappelons qu’après sa sortie au lycée Mabignath, pour la conférence-débat qui s’articulait autour de la sensibilisation sur les violences en milieu scolaire et leurs conséquences pénales, et l’appui logistique et pédagogique aux élèves du lycée et collège Mabignath.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here