Le ministre Lee White en tournée d’inspection faunique à l’intérieur du pays !

0

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres, le Prof. Lee White, a poursuivi, mercredi dernier, sa tournée d’inspection et de contrôle des activités forestières et fauniques dans l’Ogooué-Lolo en visitant ce jour le Hub de Lastourville.

Une visite guidée du ministre de la forêt dans une entreprise de bois


Cette tournée a pour but principal de s’imprégner du processus de chargement et de stockage de bois de la plateforme logistique qui vise à stocker, gérer et transporter les bois transformés en conteneurs depuis les usines forestières jusqu’au
Port d’Owendo pour optimiser la procédure d’acheminement.


Selon le ministre Lee White, les activités menées dans le Hub de Lastourville permettent une meilleure productivité au Port d’Owendo qui n’a pas la capacité de stocker tout le bois en provenance de l’intérieur du pays.

Le Prof. Lee White en inspection


«Le fait d’évacuer les conteneurs en provenance de Lastourville permet d’alléger la capacité de stockage du port d’Owendo, de réduire les coûts, et d’augmenter les exportations de bois. Cela permet aussi de travailler avec plus d’efficacité.Notamment dans le cadre d’améliorer la rentabilité des entreprises et en fin de compte, de créer plus d’emplois», a-t-il déclaré.


Cette visite du Hub de Lastourville a ainsi permis au professeur Lee White de se rendre dans les usines de transformation de bois, à savoir, la société des bois de Lastourville (SBL), la société des bois de Koulamoutou (SBK), et la société des marquets du Gabon (SPG).

Aussi, l’impact de la pandémie Covid-19 sur l’industrie forêt-bois et les difficultés auxquelles sont confrontés les opérateurs forestiers étaient au menu des échanges.  «Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, nous a instruit de relever un défi et d’y travailler fermement. En créant 30 000 emplois d’ici 3 ans», a souligné, le ministre de la forêt.

Des chaises faites à base du bois


«Nous avons une obligation de résultat et nous devons atteindre cet objectif. Nous sommes prêt à vous accompagner dans vos projets d’industrialisation et de passage vers la 2ème et vers la 3ème transformation» a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.