Gabon: la célébration de la journée nationale de la femme, l’association « Seconde Famille » honorée

0

Libreville,( agence de presse la plume de l’info.com)- Les membres de l’association “Seconde Famille” ont participé à la célébration de la journée nationale de la femme gabonaise, organisée par l’Association “Mère Patrie” sous le thème: « Investir en faveur des femmes: Accélérer le rythme ».

Sur invitation de la présidente de l’association Mère Patrie, les membres de l’association “Seconde Famille” ont répondu favorablement présent le mercredi 17 avril 2024, au l’arboretum Raponda Walker situé sur la route du Cap Esterias, dans la commune d’Akanda, chef lieu de la province de l’estuaire.

Au cours de ce périple dans la commune voisine, l’association “Seconde Famille” a été mise à l’honneur à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la femme gabonaise, à travers la présentation de la structure associative faite par la Trésorière Julie Eléonore NZANG OBAME.

Profitant de cette occasion toute particulière, en cette journée nationale de la femme, la trésorière de l’association “Seconde Famille” Julie Eléonore NZANG OBAME en a prodigué des sages conseils à l’endroit de ces sœurs qui doivent se prendre en charge tout en commençant à planter derrière leur maison ou commencer à vendre quelques fruits et légumes devant chez-elles qui leurs permettraient de produire de la richesse afin de devenir autonome plus tard, au lieu de tout attendre d’un homme.

« Que la femme retourne vers la terre. Surtout les femmes célibataires. Un commerce qui devrait permettre à la femme gabonaise d’être autonome financièrement et à bien s’occuper de leurs enfants », a indiqué Julie Eléonore NZANG OBAME, Trésorière de l’association Seconde Famille.

Ainsi, la représentante de Seconde Famille a remercié la présidente de l’association Mère Patrie d’avoir mis un accent particulier sur cette journée qui met en relief le bien-fondé de la femme dans la société. « Je remercie la Présidente de l’association Mère Patrie de nous avoir inviter à cette célébration de la journée nationale de la femme gabonaise», a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que « c’est une initiative louable et  c’est à saluer par ce qu’elle nous a permis d’échanger d’idées, et de connaître les autres associations en venant au l’Arboretum Raponda Walker. Et je souhaite que cette initiative se pérennise ».

Toutefois, il y a lieu de souligner que plusieurs femmes ont été honorées à cette journée de la femme par la pratique du sport notamment le fitness, avant de poursuivre la randonnée par la visite guidée qui a permis de découvrir une magnifique flore luxuriante et abondante.

Après plus de trois heures d’horloge de marche, les femmes ont pu changer d’air, en détente et en relaxation qui leur a permis d’évacuer le stress.  Cela a également permis aux femmes de communier avec la nature, avant l’arrivée d’Honorine NZE BITEGHE, la conférencière qui a animé la conférence-débat afin d’aboutir à la modification sur le nouveau code pénal, particulièrement sur le code civil qui donne certains avantages à la femme gabonaise.

Dans la même foulée, un autre expert en la personne d’Hugues MBADINGA qui n’est pas passé par quatre chemins sans omettre d’exhorter les femmes à créer des partis politiques pour occuper les premiers rangs sur l’échiquier politique du pays afin de se présenter à toutes les élections.

Après la conférence-débat qui a émerveillée l’assistance et suscitée des applaudissements, les responsables de l’association “Mère Patrie” ont offert un vin d’honneur à l’endroit de tous les membres d’associations qui a mis un terme aux activités liées à la journée nationale de la femme en république gabonaise.

Rappelons que l’association “Seconde Famille” prône des valeurs d’entraide. C’est-à-dire qu’elle donne une seconde famille aux personnes qui n’ont plus de parents, rejetées ou abandonnées par les siens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.