Journée nationale de la femme : Julie Eléonore NZANG OBAME encourage les femmes à cultiver leur indépendance financière

0

Libreville,( agence de presse la plume de l’info.com)- A l’occasion de la Journée nationale de la femme, organisée par l’Association “Mère Patrie” dont le thème a porté sur : « Investir en faveur des femmes, Accélérer le rythme », la militante des droits des femmes, Julie Eléonore NZANG OBAME, a encouragé les femmes à cultiver leur indépendance financière. Elle a souligné l’importance pour les femmes de pouvoir subvenir à leurs propres besoins et de ne pas dépendre financièrement des hommes.

La trésorière de l’Association “Seconde Famille”, Julie Eléonore NZANG OBAME, a partagé des conseils avisés à l’intention de ses sœurs sur la manière de prendre en main leur avenir financier de façon autonome. Au lieu d’attendre passivement qu’un homme leur vienne en aide, elle les encourage vivement à investir dans des activités génératrices de revenus, telles que la culture de légumes derrière leur maison ou la vente de tomates devant chez elles.

Selon NZANG OBAME, cette approche permet aux femmes de créer leur propre source de richesse et de devenir autonomes financièrement à long terme. Elle souligne l’importance pour les femmes de se positionner en tant qu’entrepreneures et de ne pas dépendre exclusivement du soutien financier d’autrui. « Que la femme retourne vers la terre, surtout les femmes célibataires. Le commerce leur permettra d’être autonome financièrement et à bien s’occuper de leurs enfants », a souligné Julie Eléonore NZANG OBAME, trésorière de l’Association Seconde Famille.

Julie Eléonore NZANG OBAME a insisté sur le fait que l’indépendance financière donne aux femmes la liberté de prendre leurs propres décisions et de s’affirmer dans tous les aspects de leur vie. Elle a également souligné que cela permet aux femmes de sortir de situations dangereuses et de violences conjugales.

Ces conseils prônés par Julie Eléonore NZANG OBAME offrent une perspective inspirante et incitent les femmes à s’engager dans des initiatives économiques qui renforcent leur indépendance et leur confiance en elles.

C’était également pour elle, l’occasion de remercier la présidente de l’association “Mère Patrie” de l’avoir invitée à cette célébration de la journée nationale de la femme gabonaise. « Je remercie la Présidente de l’association Mère Patrie de nous avoir inviter à cette célébration de la journée nationale de la femme Gabonaise. C’est une initiative louable, et salutaire, parce qu’elle nous a permis de changer d’idée, et de connaître les autres associations en venant au l’Arboretum Raponda Walker. Et, je souhaite que cette initiative se pérennise », a-t-elle dit.

Au regard du thème « Investir en faveur des femmes. Accélérer le rythme », a-t-elle ajouté, « notre pays s’est aligné sur la participation des femmes dans la vie publique et politique, défis, enjeux et perspectives. A travers ce thème national, il s’agira d’impliquer davantage les femmes dans les prises de décisions et les insérer dans les instances stratégiques de la nation ».

Cette visite guidée de mercredi 17 avril 2024, au l’arboretum Raponda Walker, situé sur la route du Cap Esterias, dans la commune d’Akanda, chef lieu de la province de l’estuaire, a démontré la volonté manifeste des associations des femmes sous l’air de la Transition, d’accélérer le rythme des investissements en faveur des femmes et de favoriser l’égalité des genres comme cela est inscrit dans la Constitution. Cette forte mobilisation des femmes à l’occasion de la journée nationale de la femme traduit aussi l’adhésion de la gente feminine aux idéaux de la Transition pour le Gabon.

Julie Eléonore NZANG OBAME a rappelé que l’indépendance financière est un élément clé de l’égalité des sexes et du développement socio-économique d’un pays. Elle a appelé à une plus grande sensibilisation sur ce sujet et à des mesures concrètes pour promouvoir l’égalité des chances et des droits pour les femmes.

En conclusion, Julie Eléonore NZANG OBAME a exhorté toutes les femmes à travailler dur et à croire en elles-mêmes, afin de construire un avenir meilleur et plus égalitaire pour toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.